Le sourire perdu

C’est l’histoire d’un petit sourire. Un sourire discret, joyeux, affectueux. Un sourire heureux de vivre et de se promener dans le monde. Il est bien entouré. Le monde est vaste et les rencontres innombrables. Il adore ça. Partir à l’aventure, se frotter à l’inconnu, s’ouvrir aux autres.

Il passe souvent inaperçu, il n’est pas aussi remarqué que son cousin le rire. Mais il est doux pour ceux qui le voient.

Mais depuis quelques mois, le sourire est perdu. On lui impose un masque. Dès qu’il veut sortir, il se heurte à cette difficulté. Comment se faire de nouveaux amis et conserver les anciens lorsqu’on ne voit plus que les yeux ? Oh ils sont charmants, ce n’est pas le problème, mais ce n’est pas leur rôle. Imaginez prendre seulement la moitié d’un pantalon, vous gardez les fesses ou les jambes ? Les deux ont leur place et leur rôle.

Le sourire s’est accroché. Il a fait des efforts pour arriver jusqu’aux yeux. Mais même comme ça, entre les lunettes de soleil en été et la buée sur les lunettes de vue en hiver, même les yeux sont cachés.

Alors le sourire s’est orienté vers la gorge. Il a encore une chance, il lui reste la voix. Une voix gaie, ça s’entend ! Il s’y est mis avec tout son cœur et toute son énergie. Mais il avait oublié le masque. Ce fichu masque qui lui complique la vie. Placé devant la bouche, il atténue le son aussi surement qu’il occulte le sourire. Ça fait des mois qu’il répète tout plusieurs fois pour être certain d’être compris.

Le sourire est épuisé. Il ne sait plus quoi faire. Il a essayé tout ce qu’il a pu. Tout ce à quoi il a pensé.

Il a failli abandonner. Laisser la morosité prendre le dessus. S’enfermer chez lui. Après tout, il y est bien. Il n’a pas besoin des autres pour être en paix. Mais il a besoin d’eux pour être heureux. Alors en attendant de retrouver l’espace du monde, le sourire s’accroche.

Il continue de monter jusqu’aux yeux et de passer par la voix. Il profite de quelques minutes de liberté volée lorsque le masque n’est pas encore en place. Et il écrit. Il écrit pour vous dire qu’un sourire est la plus belle chose du monde, et qu’il espère que le sien voyagera jusqu’à vous.

——————————–

2 commentaires sur “Le sourire perdu”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.