Galahn Hy

Galahn Hy - Sandrine WALBEYSS

Je suis Galahn Hy.

Je suis la source de toute forme d’énergie dans les multiunivers de Gallyd. Je suis le rayon de lumière qui éveille votre regard au matin et la goutte de rosée qui vous chatouille les orteils lorsque vous marchez pieds nus sur le sol d’Uhnythais.

Je suis le vide et le plein. L’immensité de l’espace est l’écrin de la liberté absolue d’entreprendre et de créer. L’énergie qui l’occupe prendra la forme que vous lui donnerez. Ici, rien n’existe hormis les possibles. Tout est en suspens. C’est votre choix qui fait pencher la balance d’un côté ou de l’autre.

Ici, je ressens la moindre parcelle d’énergie atomique. Rien ne m’échappe et rien ne m’est étranger. Je souffre avec ceux qui ont faim, j’ai froid avec ceux qui tremblent, j’ai peur avec ceux qui fuient. Tout cela me tue à petit feu. Autrefois, je riais avec ceux qui se réjouissaient, je chantais avec les musiciens et je dansais au son des flutes. Autrefois, la joie et la tristesse s’équilibraient, dans un duo permanent et dont l’harmonie se construisait instant par instant.

Aujourd’hui, tout va trop vite. Les joies sont trop intenses, et les peines insupportables. Plus personne n’a le temps de rétablir les voies d’énergie.

Je ne suis pas seul et vous non plus. Chaque parcelle de cet univers concourt à l’équilibre de l’ensemble. Entendez le chant de l’herbe folle dans les prés, elle vous enseigne la voie de la nature. La voie de la résilience et de la patience. Celle qui sait que tout arrive à point nommé, ni trop tôt, ni trop tard, quoi que votre pensée cartésienne vous assène.

Aujourd’hui, plus que jamais, j’ai besoin de chaque parcelle d’énergie pour ré équilibrer le jeu. Un jeu hors de contrôle mais pas hors du temps. Tout ce qui est déréglé peut à nouveau s’harmoniser si nous le choisissons.

Si vous ignorez quoi faire, écoutez votre cœur. Il vous guidera vers la joie. C’est la joie qui alimente l’énergie. Vous ignorez la valeur de l’enthousiasme. Laissez-le jaillir de vos actions, agissez, sans calcul et sans objectif, juste pour la joie du geste.

————————-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.