Ce que m’enseignent les animaux

Ce que m’enseignent les animaux

Ce que m’enseignent les animaux est sans équivalent.
 
Ils m’apprennent la posture. Cette attitude innée pour eux et que j’ai mis si longtemps à acquérir. La façon de poser mes pieds sur le sol définit la manière dont je me tiens, mon allure lorsque je me déplace, la force de ma voix lorsque je parle.
 
Pour ceux qui s’imposent dans la vie, tout cela n’a rien de nouveau. Ils savent où ils sont et où ils vont, et les autres n’ont qu’à se tenir à l’écart si le courant est trop fort pour eux.
 
Les animaux m’apprennent une autre manière de faire.
 
Ils savent qui je suis. Mieux que moi parfois. Ils n’ont aucun doute sur ma place et sur la leur. Leur baromètre énergétique est infaillible. Chaque dose d’énergie correspond à un être. Un être différent ou semblable, un ami ou un ennemi, parfois un voisin encombrant ou utile, mais un être, quoi qu’il en soit, qui a sa place et son utilité sur Terre.
 
Les animaux ne mentent pas. Ici pas d’illusion, de voile, d’à peu près et de mensonges. Je regarde ce qui est. Clairement et sans jugement. Les zones d’ombre et les espaces lumineux. Tout ce qui me construit et tout ce qui fait de moi qui je suis.
 
Ce que les animaux m’enseignent est la vie.
 
La vie qui nous est donnée à chaque naissance, et que nous faisons grandir à chaque respiration. Cette vie dont nous faisons parfois si peu de cas et qui est si belle. Cette vie que nous craignons tant de perdre ou de laisser, alors même que nous la regardons si peu.
 
Les animaux me montrent la voie de la sagesse. Pas la sagesse spirituelle et complexe des livres et des penseurs, mais la sagesse ancienne du concret et du réel. Si vous regardez d’un peu plus près, elles se rejoignent. Il ne s’agit que d’un chemin différent pour appréhender une réalité unique.
 
Les animaux ont une patience infinie envers le genre humain.
Comment les remercier de leurs efforts ? Ils continuent de nous accompagner sur ce chemin si difficile et que nous suivons si lentement. Ils ne se découragent pas. Ils vivent dans l’unité de l’instant, dans cet espace temporel infini qui les empêchent de pester sur notre inattention et nos efforts vains pour traverser le voile d’illusion qui nous entoure.
 
Ce que les animaux m’enseignent est l’amour.
 
L’amour insondable envers ce qui est. L’amour de la vie et des autres qui se fond dans cet instant présent si parfait et si éphémère.
 
Ce que les animaux m’enseignent est la valeur de chaque action. Chacun de mes gestes, chacune de mes respirations influence le monde dans lequel je vis. En cela, je suis seule à bord et capitaine du vaisseau qui traverse ma vie. A moi de choisir où et comment je le mène…