Le tourbillon du changement

Depuis quelques semaines, dans ma vie d’auteure, les choses s’accélèrent. Après plusieurs années d’apprentissage de l’écriture, de remises en question et de découvertes, un éditeur a accepté mon roman.

Cette nouvelle, presque inattendue après tant de refus et de nouvelles versions, est une libération. La possibilité de passer de l’autre côté du livre, et de me sentir entourée par l’équipe qui travaille sur le projet. Ça fait un bien fou, après des mois de travail solitaire.

Cet éditeur propose une campagne de précommande et de promotion pendant les phases de préparation de la maquette et de la finalisation du livre. J’ai aimé l’idée, et j’ai été surprise de l’accueil que vous avez réservé à cette aventure. Une vague de partages et de soutiens qui m’a fait chaud au cœur, et dont je vous remercie infiniment.

Il y a une semaine, j’ai choisi la couverture définitive du livre qui a été mise en ligne, première étape concrète du voyage. Et aujourd’hui, je viens de recevoir la maquette de l’intérieur.

Soudain, une vague de stress m’assaille. Cette fois, c’est concret. Si (quand) je valide(rai) le BAT, il n’y aura plus de retour en arrière. Plus de solitude parfois pesante mais rassurante. Valider ce BAT, c’est ouvrir la dernière porte vers vous qui m’avez fait confiance et avez envie de lire mon livre. Alors toutes les peurs remontent. Est-ce que c’est assez bien écrit ? Est-ce que j’aurai dû changer quelque chose ? Est-ce que ça vous plaira ? Quelle idée de se lancer dans une aventure pareille !

Et puis, je regarde la liste des soutiens. Ceux que j’attendais, les fidèles depuis le premier mot écrit, ceux qui me l’ont dit, comme une petite fleur amicale qui s’installe autour de mon écran, ceux que j’avais perdus de vue et qui sont là malgré tout, et ceux que je ne connais pas encore, mais que je suis ravie d’accueillir.

Alors la peur s’envole, il n’y a plus que la joie de partager une histoire. Une histoire qui m’a fait rire et pleurer quand je l’ai écrite. Une histoire qui est une partie de ma vie et que je suis heureuse de partager avec vous.

Pour tout cela, un immense merci à tous !

Sandrine

—————-

Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.