Le rêve de Nicolas – Ch 39

Le rêve de Nicolas, un roman de Sandrine Walbeyss

C’est mon frère

Mathias s’était lancé. Il avait attendu l’arrivée de Marcelle et Jean, histoire d’avoir le plus de soutien possible. Quatre sur huit, c’était le mieux qu’il pouvait espérer. Il s’était éclairci la gorge. « J’ai un truc à vous dire. » Une fois l’attention tournée vers lui, il avait ajouté « Je suis homo. Ça fait deux ans que je vis avec Ben, enfin Benjamin. Voilà. »

Joël était resté bloqué la bouche ouverte, son chocolat à la main. Ses yeux passaient de Mathias à Mathilde, puis à Marcelle. Au bout d’une interminable seconde, alors que Marcelle disait « C’est super, quand est-ce que tu nous le présentes ? » la physionomie de Joël changea. Il me regarda d’un air accusateur « Tu le savais. » Cette fois, c’en était trop. Trop de petites phrases, de sous-entendus, de jeux de mots pourris et blessants. Oui je le savais, mais j’y étais pour rien, et j’en avais marre de prendre pour tout sous prétexte que j’avais fait des choix différents des siens.

« Évidemment que j’étais au courant. C’est mon frère. Si tu t’intéressais un peu aux autres, tu l’aurais su aussi. Si tu cherchais un peu à nous connaître au lieu de vouloir nous faire entrer dans ton moule, tu découvrirais le monde autrement. Oui je le savais. Depuis le début. Bien avant Ben. Et au cas où ça t’intéresse, Ben est un type formidable, et ils sont heureux. » Devant le silence qui s’était abattu dans la pièce, je mesurai le pouvoir des mots. Trente ans de frustration étaient sortis du placard avec Mathias. Tant pis pour la diplomatie !

————————-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.