Le jour où j’ai rêvé que Dieu est une femme – 23

Le jour où j’ai rêvé que Dieu est une femme – 23

Un roman de Sandrine WALBEYSS

Chapitre 23 – DÉCOUVERTE DU FRANÇAIS

Je suis John, étudiant en littérature française. J’ai vingt-trois ans et je suis irlandais.

J’ai toujours rêvé de vivre en France. Un rêve de gosse, depuis que nous avions passé un été dans les Alpes avec mes parents quand j’avais huit ans. J’avais adoré ce relief majestueux, si loin de nos douces collines irlandaises. Les pics découpés sur le ciel, les neiges éternelles, les routes en épingle à cheveux, les maisons blotties au creux des vallées…

Dès que je l’ai pu, j’ai appris le français. Heureusement pour ma génération, internet nous a ouvert les portes du monde. Je n’ose pas imaginer ce qui ce serait passé pour moi si j’étais né trente ans plus tôt !

Je fais mes études à Grenoble, c’est ce que j’ai trouvé de plus près des montagnes ! Si je suis en Normandie aujourd’hui, c’est parce que ma girlfriend est originaire de Rouen et nous sommes venus rendre visite à sa famille. C’est joli aussi, mais un peu plat pour moi…

Est-ce que Dieu est une femme ? Well… il n’y a que les français pour se poser ce genre de questions !

Quelle importance ?

Est-ce que ça changerait le sens de rotation de la Terre ?

Est-ce que le ciel serait moins bleu ?

Est-ce que la Savoie deviendrait une île tropicale ?

Est-ce que ça aurait une incidence sur la politique intérieure ou extérieure des gouvernements ou sur la paix et le bonheur dans le monde ?

Je pense que vous avez une belle civilisation et des auteurs classiques formidables. Pourquoi vouloir à tout prix vous faire remarquer avec une nouvelle discussion philosophique sans fin ?