Aller chercher la joie

Aller chercher la joie

La joie fait partie de ma vie depuis longtemps.

J’ai toujours aimé l’humour, les discussions absurdes dont Raymond Devos était l’admirable présentateur. Il donnait vie aux mots, les mêlant, les tournant et les retournant pour nous amuser.

D’autres ont pris la suite, souvent avec talent, et avec leur propre style.

Mais la joie ne s’arrête pas à ça. Admirer un bâtiment ou une œuvre artistique me met aussi en joie. La débauche de couleurs des films de Bollywood ou les accents entraînants d’une musique m’emmènent dans leur sillage depuis de nombreuses années.

Je peux traverser le pays sans m’ennuyer avec un bon choix de musiques, adapté au moment. Je peux écouter en boucle le même morceau pendant des jours voire des semaines lorsqu’il correspond à l’état d’esprit dans lequel je me trouve.  

J’ai fait un long voyage intérieur pour aller chercher la joie. J’ai évacué les blessures, les peurs, les colères, les tristesses, trouvant peu à peu un peu plus de sérénité dans le moindre des gestes quotidiens. Peu importe ce que je fais, ce qui compte est comment je le fais. J’ai remis de la légèreté dans ma vie. Ce n’est pas facile, mais ce n’est pas non plus insurmontable. Il suffit parfois de lâcher un peu la pression, de retrouver notre âme d’enfant, avant les contraintes et le poids des convenances.

Aujourd’hui je sais que je suis arrivée à la source de ma joie. Pourquoi me direz-vous peut-être ? Parce qu’elle vient sans que j’aille la chercher, d’une pensée ou d’une idée absurdes et pourtant si réjouissantes que je me retrouve hilare dans ma voiture au moment où j’arrive au travail ou que j’ai une crise de four rire en rêve. Parce que j’ai retrouvé mon trésor le plus précieux, et que cela embellit ma vie plus que je ne l’aurai imaginé.

Aujourd’hui j’ai eu envie de partager cette joie avec vous, simplement, avec ces quelques mots. Puissiez-vous trouver la force et l’envie de continuer à chercher votre lumière et votre joie, et puissiez-vous la trouver au moment où vous vous y attendrez le moins, comme un cadeau de la vie qui nous porte jour après jour.

Pour cette nouvelle année, trouvez l’énergie de rêver encore, et de vivre encore pour réaliser vos rêves. Ne baissez pas les bras, votre joie n’attend que vous, elle est là, quelque part, tapie sous votre fatigue. Ouvrez votre cœur, laissez entrer la lumière et venez contempler votre joie, elle n’attend que vous.

————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.